La préservation de notre Environnement : De la COP 21 aux actions locales, nous sommes tous responsables.

Montrons l’exemple!

Dans quelques semaines nous arriverons au terme de l’année 2015, une année qui ne nous aura pas épargnés. Comme pour ne pas se départir de la gravité qui l’a caractérisée, elle s’achève sur un évènement dont le thème : « les changements climatiques, est également préoccupant, La « 21ème Conférence des Parties[1] », ou plus simplement la COP21 qui s’ouvre dans un contexte difficile, deux semaines après les événements qui ont endeuillé la capitale invitante.

Un évènement ultra médiatisé, une conférence d’une importance capitale, une participation attendue de 50 000 personnes, 25 000 délégués officiels[2], 180 chefs d’état pour obtenir un accord universel sur le climat, ayant pour but de maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C. Le défi est de taille. Il faudra qu’il en ressorte des actes concrets car il s’agit là d’un « impératif éthique et politique » selon les termes de F. Rutelli. Nous devons le relever pour l’avenir de nos enfants.

Au-delà, de la signature que nous attendons de la part des chefs d’Etat, la mobilisation doit être totale à tous les échelons : états, régions, communes et bien sûr chacun d’entre nous.

Bien loin de l’ampleur internationale de la COP21 à Paris, depuis de longs mois, dans un contexte économique et social difficile, les villes ont communiqué, se sont organisées, ont pris des initiatives. Ainsi, à Guyancourt, des documentaires suivis de débat, des spectacles, des ateliers, des jeux ont attiré un public bienveillant, coopératif, souvent convaincu. Mais qui ne l’est pas, depuis que les mots « écologie », « environnement », « économie », « développement durable » envahissent notre champ visuel et auditif ?

Car COP21, cela veut dire que vingt conférences ont précédé. Depuis la conduite anti-gaspi des années 80, nous avons tous appris les bonnes habitudes, les bons gestes pour é-co-no-mi-ser l’eau, l’électricité, le carburant dans un but de réduire les gaz à effet de serre qui provoquent un réchauffement inexorable de la planète. Ne pas gâcher, ne pas jeter, ne pas manger trop de… Trop de « ne pas ».

Nous avons appris, mais nous n’avons pas pratiqué ou alors pas assez ! Nous savons ce qu’il faut faire mais nous ne le faisons pas. Or, pour que tous ces mots prennent sens, nous devons nous les approprier. Ce n’est que comme cela que nous pourrons, tous, participer à ce qui doit être un projet de société. Car l’enjeu est trop grand pour le confier aux seuls états. Pour nous en convaincre, les politiques locales ont un rôle non négligeable à jouer :

Montrer l’exemple :

A Guyancourt, l’usage des bâtiments ne peut-il pas être optimisé en fixant des objectifs annuels de réduction des consommations (eau, énergies, déchets), voire de réduction de m2? En tant que collectivité, n’y aurait-il pas un projet de production d’énergies alternatives à envisager ?

Le parc de véhicules de la ville est-il vraiment adapté ? Certes, la ville a acquis 2 ou 3 véhicules électriques mais est-ce vraiment suffisant, au-delà de « l’effet communication » de ce geste ? Nous voyons circuler dans nos rues des véhicules, parfois hors d’âge. Le nombre même de véhicules  : 113 ! Sont-ils vraiment tous nécessaires ?

La ville dispose-t-elle d’un véritable projet de rénovation : de ses bâtiments de l’éclairage des rues sous sa responsabilité ?

Un autre axe d’optimisation pourrait être la réduction des surfaces imperméabilisées (goudronnées, bétonnées, …) par la création d’espaces vert, même de petites tailles.

Informer sur la rénovation énergétique et faciliter sa mise en œuvre par des incitations financières pour les propriétaires particuliers et via des partenariats renforcés avec les bailleurs sociaux dans les logements collectifs.

Ce sont là quelques suggestions sur des aspects qui intéressent sans doute davantage les guyancourtois que les efforts, certes louables, que fait la Mairie pour la collecte et le recyclage de papier dans les équipements municipaux[3].

Par ailleurs, Guyancourt doit lancer des défis aux guyancourtois:

Effectuer correctement le tri des déchets. Il y a là de beaux projets pédagogiques à imaginer en concertation avec les équipes enseignantes, pourquoi pas dans le cadre des TAP (temps d’activités périscolaires) ?

Encourager l’usage des transports en commun en en facilitant l’accès, en accroissant la qualité et en diversifiant l’offre, y compris avec des bus propres (électriques)

Faciliter les déplacements à vélo en créant davantage de pistes cyclables et en mettant à disposition des emplacements sécurisés pour les garer.

Encourager la création de jardins partagés ou collectifs. Nul besoin de grands terrains pour planter quelques légumes, qui enjolivent l’espace et créent du lien social, en plus de rappeler quelques bonnes habitudes alimentaires.

Inviter des guyancourtois à prendre en charge des poubelles à compost en créant les emplacements nécessaires et mettre en place le tri sélectif des déchets verts pendant la saison de tonte. Cela se fait dans des communes voisines. Ayons conscience du coût de passage dans un incinérateur de ce type de déchets qui correspond à « bruler de l’eau » !!!

Les idées ne manquent pas. Alors ne nous contentons plus des initiatives qui ne touchent que quelques dizaines de personnes à très court terme, ne nous contentons plus d’effets d’annonce qui donnent bonne conscience. Nous devons nous persuader que nous sommes tous acteurs et refuser ainsi d’être « les damnés d’un monde impossible à vivre ».

[1] En d’autres termes, les Etats

[2] http://www.cop21paris.org/a-propos/cop21

[3] http://www.ville-guyancourt.fr/Citoyennete/Developpement-durable/La-Ville-agit

Une réflexion sur « La préservation de notre Environnement : De la COP 21 aux actions locales, nous sommes tous responsables. »

  1. Bonjour, j’habite Guyancourt (en appartement avec balcon) et souhaite faire du compost; comment la ville pourrait m’aider dans ma démarche?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s