Déclaration Conseil Municipal 8/4 – Expression des Groupes sur le site internet de la ville (épisode III)

Expression des groupes : Episode 3

Déclaration faite par Annick Cavelan

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Nous sommes intervenus au dernier conseil pour exprimer notre souhait d’obtenir une meilleure visibilité et un meilleur équilibre de l’expression de notre groupe par le biais des tribunes.

Monsieur le Maire nous a répondu en séance « regardez Elancourt ! c’est un exemple instructif, il y a la réponse de la majorité en face des expressions libres, ne vous plaignez pas à Guyancourt, tout est écrit dans le règlement intérieur ». Doit-on penser que le Maire de Guyancourt veuille, ici, régler des comptes ?

Mais restons concentrés sur la communication Guyancourtoise car le dernier Guyancourt Magazine, N°501, ne fait-il pas la même chose battant ainsi en brèche ce même règlement.

Dans les tribunes du dernier numéro, page 23, trois groupes : Guyancourt Pour Tous, Osons Guyancourt et Unis pour Guyancourt évoquent le budget en 800 caractères. Par contre, après une belle opération de promotion du travail des services de la ville, sur 3 pages (13 à 15), viennent ensuite 2 pages (16 & 17), dans lesquelles sont développés tous les arguments, sur l’air de : « ce n’est pas ma faute, les autres nous coupent les subventions » préparant ainsi les Guyancourtois à l’augmentation des impôts, décidée ce soir. Cela est d’autant plus surprenant que le sujet n’avait pas encore été abordé en Conseil Municipal. Voilà qui est pour le moins arbitraire, ainsi que nous l’avons déjà exprimé !

Autre fait surprenant que nous souhaitons porter à l’attention des Guyancourtois, nos tribunes nous sont demandées 3 semaines avant la date de sortie, pour des raisons techniques. Comment expliquer alors qu’une décision du tribunal administratif du 10 mars sur saisine d’habitants de Saint-Quentin, puisse faire l’objet d’une publication d’une demi-page (page 8) dans le Guyancourt Magazine daté du 24 mars ?

Toujours soucieux de proposer des évolutions positives, sur la base d’exemple, nous vous invitons à consulter, entre autre, le site internet de la ville de Gif-sur-Yvette, dont nous retenons la mise en ligne des tribunes de tous les groupes du Conseil Municipal. Cette forme d’expression n’alourdirait financièrement en rien le coût de fabrication du Guyancourt Magazine.

Encore une fois nous réitérons notre demande de droit d’expression sur le site internet de la ville.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s