Donner leur vrai sens aux mots !

Vous avez certainement entendu parler du projet de refonte du mail des Saules. La population a été invitée à participer à une réunion de présentation et à noter ses suggestions sur un registre déposé à la maison de quartier Renoir.

En dehors du sujet en tant que tel, cet épisode est l’illustration de la meilleure façon d’aboutir à un projet mal compris, et par conséquent, mal accepté par les habitants.

Une démarche de concertation, quand on lui donne ce nom, commence quand le projet est au stade de l’élaboration; il est alors présenté aux habitants en présence du maitre d’œuvre et des élus qui expliquent les contraintes de tous ordres (financières, techniques..) et leur premier projet. Ils concertent les habitants, utilisateurs et donc bons connaisseurs de son environnement puisqu’il s’agit de leur lieu de vie. Ils ont donc la possibilité, d’améliorer la présentation qui leur est faite, et ainsi, de participer à la construction du projet, d’en être les acteurs.

C’est seulement après ce temps de concertation que les élus ont les « cartes en mains » pour présenter le projet remanié, ou pas. Or, dans le cas du « mail des Saules », c’est à ce stade que les habitants ont découvert le « projet » qui en réalité n’en était plus un ! (voir documents joints)

A ce moment, que pouvaient faire, dire et écrire les habitants dans le registre mis à leur disposition ? Trop tard pour amender le projet, puisque présenté en phase pratiquement terminée, trop tard pour tenter d’améliorer les circulations des cyclistes, des piétons, en prenant en compte les jeux des enfants ! Alors… à quoi sert une telle réunion ? Changer une couleur, planter un arbre de plus ou de moins ? Dire et écrire que l’on fait de la « concertation » avec les habitants ?

Donnons aux mots leur vrai sens : cette soirée était une réunion de présentation, d’information, même pas de consultation, encore moins un temps de concertation, si on prend la définition du « Robert » « s’entendre pour agir de concert »

En tout cas ce n’était certainement pas un exemple de démocratie participative ni même de démocratie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s