Archives du mot-clé SQY

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 544

Agissons ensemble pour le climat !

L’adaptation au changement climatique ne peut se réaliser seul.

S’il y a des actes individuels, il y a la nécessaire collaboration de tous nos partenaires, Etat, Région, Département, Agglomération, Municipalités et, in fine, les habitants, chacun travaillant dans le même sens et pour l’intérêt général. C’est une formidable opportunité.

A ce sujet, connaissez-vous Esqymo, la plateforme collaborative de SQY, un éco-laboratoire participatif accessible à tous : on peut contribuer, donner son avis, proposer des projets qui serviront à tous les Saint-Quentinois, et donc aussi aux Guyancourtois !

Nous avons cherché le lien sur le site de la ville, trop discret certainement… https://esqymo.sqy.fr/public/. 

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 543

Buzz et démocratie!

Agressions verbales ou physiques, permanences parlementaires saccagées, arrêtés municipaux complétant les lois sur le territoire, … ces faits se multiplient en période électorale.

Chacun se veut, à tort ou à raison, convaincu de son bon droit et de l’importance des enjeux défendus. Comment le maire, garant de l’intérêt général, peut-il résoudre ces contradictions ? Expliquer et se concerter avec toutes les parties sont les missions des responsables.

En se mettant au-dessus de ces oppositions, l’élu peut compléter la loi par un arrêté au sein de ses compétences pour prendre en compte les particularités de son territoire. En ces périodes tendues, où tout va si vite, où tout devient vite inflammable, les élus doivent apaiser et non attiser.

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 540

Guyancourt, une ville à défendre ?

Dans notre dernière tribune, nous disions que le futur maire pourrait « asseoir sa légitimité dans la continuité ».

Le discours du nouvel élu s’y inscrit bien, y compris dans celle de « défendre Guyancourt« .  Il faudrait se défendre « face à l’Etat, à l’Agglomération, à la Région« .

Nous ne nous savions pas assiégés ! Que de luttes ! Pour gagner quoi ? En perdant quoi ? Des énergies qui pourraient servir à des dossiers utiles aux Guyancourtois, mais à gérer AVEC ces collectivités et non « CONTRE ».

Ce programme  « seul contre tous » ne peut se terminer par une victoire. Qu’elle le veuille ou non, une mairie vit AVEC « l’Etat, l’Agglomération, la Région« , en acceptant des compromis pour « l’intérêt général« .

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 539

3 maires en 6 ans, c’est beaucoup!

En 2014, la tête de liste de Guyancourt Pour Tous était élue maire pour 6 ans.
2 ans plus tard, changement de maire …

En 2019, de nouveau même scénario !
Et les Guyancourtois, dans tout cela ?

Le 12 mai, le 3ième maire sera élu par le conseil municipal, pour cette dernière année de mandature avec la possibilité, pour lui (ou elle), de bénéficier de tous les vecteurs de communication et de tenter d’asseoir sa légitimité dans la continuité pour la prochaine échéance municipale.

Aux électeurs d’être avertis pour les prochaines échéances électorales de mars 2020.
40 ans d’entre soi, sans aucune alternance, c’est long.

Quoi qu’il en soit, souhaitons un prompt rétablissement à Marie-Christine Letarnec.