Archives du mot-clé SQY

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 535

Encore une polémique inutile !

« Non à la baisse des services aux habitants ! », vous avez reçu, en décembre, cette lettre, signée des 4 élus d’opposition de SQY. Aucun chiffre comparatif, que des généralités!
Pourtant ces élus connaissent aussi très bien les contraintes imposées sur leurs budgets municipaux.
Le « droit de réponse » des élus majoritaires est paru dans SQY Mag. Il dénonce de « fausses informations » et regrette cette méthode « politicienne… clivante… peu respectueuse du climat de confiance instauré jusqu’à présent ».
Il est curieux de ne pas y retrouver la tribune des élus d’opposition dans l’espace réservé aux « élus communautaires de gauche ». Alors, quel était son but ? Faire peur, créer de l’anxiété, cliver, polémiquer ?

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 521

Une nouvelle gouvernance à l’agglomération SQY

Au dernier conseil communautaire du 16 novembre, Mme Letarnec, maire de Guyancourt, a été élue 12ème vice-présidente de l’agglomération, déléguée à « la ville innovante de demain« .

Les 5 communes de gauche sont maintenant au bureau communautaire, en réponse au vœu d’ouverture du nouveau Président de l’agglomération. Une charte de fonctionnement actant cette volonté de travailler ensemble doit être votée.

Sans perdre ses spécificités, ni vouloir être en accord sur tout, émettons le vœu que cette nouvelle gouvernance soit l’occasion d’un travail constructif, efficace, loin des polémiques politiciennes stériles, pour le bien des Saint Quentinois, des Guyancourtois et de l’intérêt général.

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE GUYANCOURT MAGAZINE N° 519

Ligne 18, vigilance !

Cette ligne, devrait arriver en 2030 (et les JO de 2024 ?). Elle est menacée de ne relier
qu’Orly à Orsay en « oubliant » Satory et SQY-Guyancourt.
Le coût total du budget des lignes montre des signes de dérapage depuis le début du projet: 22, 28 ou 35 Md€? Tout en ayant des gares fonctionnelles, des projets moins coûteux sont possibles.
Si SQY n’est pas desservie directement, son devenir économique et humain, et donc son
avenir, sont en jeu.
Les élus locaux se mobilisent pour rappeler à l’État ses engagements, mais il est urgent que chacun prenne conscience de l’impact, même encore lointain, de ce changement de stratégie dans le plan des transports à destination de la 2 nde zone économique de l’Ouest francilien.

 

Pour mémoire, ce que nous en disions déjà en mars et avril 2016…

Tribune publiée dans le Guyancourt Magazine N°511

1Projet de territoire, intercommunalité : quand la communication municipale se veut guerrière !

Pas un Guyancourt Magazine où la municipalité parle de « défense », seule contre tous : SQY, conseils départemental et régional, ou de solidarité déséquilibrée, la ville contribuant plus qu’elle ne reçoit. Un comble pour une mairie de gauche !

Pourtant, collaborer et argumenter de façon constructive valoriseraient plus sûrement notre ville dans l’ensemble plus large de SQY, du département et de la région.

On ne peut à la fois s’enorgueillir de réalisations devant beaucoup à tous ces acteurs et être vindicatif envers eux.

« Dépassons les clivages, des clivages eux-mêmes dépassés ». C’est notre vision d’une gouvernance saine pour Guyancourt.

Réunion de concertation sur le nouveau Mail des Saules

75986333

Concertation, concertation !

Afin de mieux faire connaître le nouveau projet de refonte du mail des Saules, M. le Maire et sa majorité municipale vont à la rencontre des habitants …

À grand renfort d’arguments valorisant le travail de la commission de sélection des maîtres d’œuvre, l’équipe municipale présente le projet : « il s’agit du lien vers la gare de SQY …

Ce nouveau projet permettra à de nouveaux commerces de s’implanter »… ce dont nous doutons, même si nous appelons ceci de nos vœux.

La population est invitée à participer, et pour cela, un registre est mis à sa disposition jusqu’au 2 novembre à la maison de quartier Auguste Renoir du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Il s’agit donc d’une invitation restreinte puisqu’elle exclut toutes les personnes qui ne travaillent pas sur la commune ou à proximité.

Vint alors le moment des questions de la salle.

Après quelques questions intéressées mais polies, une main insolente ou inconsciente, ou les deux à la fois, se lève : « Est-ce qu’avec votre aménagement les rodéos dont nous sommes victimes, régulièrement, ne vont pas se multiplier » ?

Et cette personne de se faire applaudir par l’assemblée…

Si bien que l’atmosphère se tend, M. le Maire ne veut plus d’applaudissements car ils nuisent à une bonne discussion… unilatérale probablement, mais bien plus facile à gérer!

Eh oui, M. le Maire, la tranquillité publique est un vrai sujet à Guyancourt.

Quant à la concertation et à la démocratie participative, elles n’ont aucun sens si elles ne s’exercent qu’à sens unique.

Tribune publiée dans le Guyancourt Magazine N°497

Budget : l’heure des choix

En décembre devait s’engager le débat budgétaire 2016.

Le Gouvernement socialiste continue à baisser les dotations aux collectivités, à marche forcée. Certes, les équilibres budgétaires nationaux doivent être restaurés mais aussi ceux de la CASQY, très déficitaires!

Pour maintenir les services prioritaires aux citoyens, des arbitrages devront s’opérer à Guyancourt, « faire mieux avec moins » : réduction des charges de fonctionnement en regroupant et en mutualisant des services avec l’agglomération, optimisation des achats, réduction du automobile (un geste écologique!)… Guyancourt a encore la chance d’avoir les moyens de ces arbitrages. Il faut les faire avec rigueur, sans faux semblants.

Le débat attendu est actuellement reporté.

Unis Pour Guyancourt